Comme Une Image Index du Forum

Comme Une Image
flânerie artistique

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

EVE
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Comme Une Image Index du Forum -> CHEMINS DEJA PARCOURUS -> Beautés de femmes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
allegro


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2009
Messages: 661

MessagePosté le: Lun 30 Mar - 20:12 (2009)    Sujet du message: EVE

.





                               
EVE



 

Pour commencer, faisons une petite mise au point: Eve est la tentatrice, c'est elle qui a offert la pomme à Adam. On croit d'ordinaire que cette pomme symbolise le péché de chair, la sexualité, et qu'Eve s'est offerte à Adam, déclenchant la colère divine. Or cette pomme représente en fait la CONNAISSANCE, et ça change tout !
Nous aurons à revenir plus longuement sur ce point. Mais puisque notre sujet ce sont les images, les icônes, les représentations de femmes les plus diverses, venons-en sans plus tarder à celles d'Eve.






(Adam et Eve . Retable de Gand . Van Eick 1432)



On est d'abord frappé ici par la beauté et la modernité des deux personnages. Adam a tout d'un hippie années 60, avec ses cheveux longs, son collier de barbe et ses yeux de rêveur. Quant à Eve, son côté négligé, ses cheveux qui pendouillent ne retiennent pas le regard au premier abord, et puis peu à peu, sa beauté tout à fait étrange s'impose, notre regard évolue, on devient curieux d'elle, puis approbateur, puis admiratif: la rondeur du visage renvoie à la rondeur des seins, de forme parfaite, les joues qui semblaient trop pleines deviennent joliment arrondies, on voit la noblesse du front très haut, la grandeur des yeux mi-clos, l'arc des sourcils, le nez bien fait et la bouche pleine de promesses. La Eve de Van Eick est
belle, mystérieusement belle.







.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 30 Mar - 20:12 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
allegro


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2009
Messages: 661

MessagePosté le: Lun 30 Mar - 20:50 (2009)    Sujet du message: EVE

.




EVE (2)









 

(Adam et Eve . L.Cranach 1528) (Adam et Eve . L.Cranach 1531) 



 

(L'arbre de la connaissance . L.Cranach 1530) 



Regardons Eve de plus près dans ces trois tableaux.


    




Première remarque: le troisième tableau porte comme titre "L'arbre de la connaissance". Cranach savait donc très bien que la pomme n'était pas là pour signifier sexe. (Il est vrai cependant que le verbe "connaitre" est souvent employé à cette époque dans le sens de "faire l'amour".) 
Deuxième chose frappante: dans ce tableau, la cambrure du dos d'Eve (admirable!) est l'exacte réplique, quant au dessin, de la queue du serpent enroulé autour de l'arbre. Le dit-serpent a d'ailleurs un buste de femme tout à fait charmant.  
Tertio: il y a dans les trois toiles un sens aigu de la nature, arbres, végétation, animaux (superbes!). De tous ceux dont nous regardons les oeuvres ici, il est celui qui montre le mieux le monde à ses débuts, coloré, luxuriant, sans la moindre trace de présence humaine, merveilleux écrin et décor pour notre couple. 
Quarto: ici comme dans le Van Eick, Eve n'est pas d'une beauté qui saute aux yeux. C'est une blonde assez menue, aux allures de jeune fille un peu timide. Mais ici aussi, en la regardant bien on découvre une vraie beauté, faite de grâce, de blancheur de peau, de gestes désarmants de spontanéité et de gaucherie, ainsi que d'expressions de visage énigmatiques. Dans le tableau 2 en particulier elle a un léger sourire et un air rêveur, l'air de ne pas être là, parmi nous, dans le monde terrestre, mais ailleurs, bien loin d'ici...(un ange peut-être?) 
Cinq: les anges n'ont pas de sexe, ne nous étonnons pas que celui-ci soit si peu sexué. Sa beauté est celle de l'extrème jeunesse. 



.


Revenir en haut
allegro


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2009
Messages: 661

MessagePosté le: Lun 30 Mar - 21:26 (2009)    Sujet du message: EVE

.



EVE (3)






(Adam et Eve . Florence: jardins de Boboli . Michelangelo)




L'ensemble est très beau, mais on voit tout de même bien où vont les préférences de Michel-Ange, et c'est au détriment d'Eve.

Sa Eve est un peu trop éplorée, chagrine, affaissée, pour être vraiment séduisante...ses hanches sont à peine marquées, et ses cuisses un peu lourdes.

En revanche son Adam est viril, mince, musclé.

(Mais sa main gauche...brr...il lui manque un doigt?)






.


Revenir en haut
allegro


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2009
Messages: 661

MessagePosté le: Lun 30 Mar - 21:43 (2009)    Sujet du message: EVE

.


EVE (4)






Nous enchainons fort logiquement avec une autre oeuvre donnant d'Eve une image peu flatteuse. Accrochez-vous !






(Adam et Eve . Rembrandt 1638)


Le premier réflexe, bien sûr, est d'éclater de rire devant ces figures grotesques !!

EVE ? NON, IMPOSSIBLE !! On veut bien qu'Adam soit laid, on a l'habitude avec les hommes, mais pas la premère femme!

Et puis on revoit la signature, oui oui c'est bien lui, c'est Rembrandt, on se dit mais voyons, ce n'est pas un plaisantin, c'est même plutôt un homme sérieux, et on regarde sa gravure à nouveau. Effectivement, il y a chez Rembrandt un parti pris radical, très éloigné de celui de ses confrères, il veut peindre les premiers âges de l'humanité sans chercher à faire joli, et ça donne ce couple à la pilosité très développée - sans doute pour être protégé du froid - ainsi que ces visages vaguement simiesques, disgracieux, assez repoussants. Un éléphant, à l'arrière-plan, ainsi que le très vilain reptile accroché au tronc de l'arbre, achèvent de nous convaincre que nous sommes dans la préhistoire. Et sans doute Rembrandt a-t-il raison: les préhistoriques étaient velus et vilains !









Il n'empêche: en dépit de son immense talent, le grand peintre a sans doute eu tort de vouloir imposer une image"réaliste" de la première femme. Pas un instant on n'accepte que notre icône soit laide à ce point. Même si c'est vrai, on ne veut pas de ce vrai-là, on veut une beauté comme arrière-arrière-etc-grand-mère...on n'a que celle-là !

(Je précise à toutes fins utiles que tout ce qui précède est écrit avec le sourire)




.


Revenir en haut
allegro


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2009
Messages: 661

MessagePosté le: Lun 30 Mar - 22:22 (2009)    Sujet du message: EVE

.


EVE (5)





Après cette série d'oeuvres qui nous présentent Eve sous des aspects peu attrayants, il est temps de revenir à
la beauté, la beauté toute simple dont nous rêvons pour celle qui fut la première de toutes.




(Formation d'Eve . G.Doré)




Zim boum boum ! Trompettes, coups de cymbale ! La voici, sous la lumière divine, qui s'avance vers l'homme endormi, celui dont elle est sortie par un miracle chirurgical inouï. Cette fois c'est bien elle, belle, gracieuse, élancée, blonde, avec ses cheveux d'une longueur féérique. Elle marche, non, elle ondule dans ce contre-jour qui met puissamment en valeur ses formes parfaites. Voici Eve !







Bon, ne faisons pas trop la fine bouche. Ce que nous voyons est un beau travail d'illustration de la bible, que Gustave Doré a accepté de faire. C'est de l'imagerie d'Epinal, c'est pieux, conventionnel, conforme à l'attente des commanditaires. Mais le talent de Doré excède ces considérations, il nous en met plein la vue avec sa Eve, on se régale, on admire, on est rassuré de voir ce qu'on attendait. Tout va bien.



.


Revenir en haut
allegro


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2009
Messages: 661

MessagePosté le: Lun 30 Mar - 23:09 (2009)    Sujet du message: EVE

.




EVE (6)










(Adam et Eve chassés du paradis . Domenico Zampieri, dit le Dominiquin . 1581-1641)




Comme on le voit, dieu le père escorté d'une grappe d'angelots et se déplaçant grâce à une couverture volante (ancêtre du tapis volant) survole un tigre-lion effrayé ainsi qu'une brebis paisible. Il pointe sur Adam un doigt courroucé. Adam, le pauvre homme, a un air parfaitement nigaud, il est mort de trouille et il se défausse sur Eve en la désignant d'un geste navré. Cette dernière montre du doigt à son tour, d'un air extrèmement hypocrite, le serpent qui s'agite à ses pieds. C'est lui le coupable ! Elle est en train de tomber mais le pinceau de l'artiste la maintient en suspension, et ceci ajoute au trouble qu'on éprouve à la regarder (c'est une bien jolie rousse!).

Bref cette toile a des vertus hilarantes, et on ne peut pas reprocher au peintre son conformisme...







.


Revenir en haut
allegro


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2009
Messages: 661

MessagePosté le: Lun 30 Mar - 23:48 (2009)    Sujet du message: EVE

.





EVE (7)










(Eve après la chute . A.Cabanel 1863)




Très belle toile de facture classique, et très belle Eve. Ici sa beauté doit beaucoup à la position allongée et à l'abandon dont elle fait preuve.



.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:45 (2017)    Sujet du message: EVE

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Comme Une Image Index du Forum -> CHEMINS DEJA PARCOURUS -> Beautés de femmes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com